Category «Nos têtes d’hommes au vent»

Nos têtes d’hommes au vent

  Alger depuis la mer Alger Depuis la mer A six heures du matin Est une pure dentelle découpée dans le bleu Les mains au bastingage Tout près de moi, on pleure Je songe que l’histoire N’a su, le plus souvent, qu’ajouter sa noirceur Au deuil intime du temps     Un bar tout en …